5. Ne trichez pas avec la fatigue : faites une pause

Gérer la fatigue implique tout d’abord d’être attentif aux signes qui l’accompagnent. Une fois conscient de votre état de fatigue, vous serez plus à même de réagir correctement.

Déceler les premiers signes de fatigue

Avant même d’envisager de faire une pause, vous devez déceler les signes de fatigue : raideurs de la nuque et des épaules, difficultés à tenir la tête droite, douleurs dans le dos, bâillements à répétition, paupières lourdes, picotements et clignements des yeux, fixité du regard, besoin incessant de changer de position, difficultés à se concentrer sur sa conduite et/ou à garder une vitesse constante, pensées vagabondes sans rapport entre elles, inattention à la signalisation…

Si l’un de ces signes apparaît, demandez à votre passager de vous mettre en alerte.

5dac88e8-6e9c-4e13-837b-947bfbf8a149_w279h843

Bien réagir

Le bon comportement devant ces signes de fatigue consiste à s’arrêter et à se reposer ! Rappelez-vous : l’important n’est pas d’arriver à destination à l’heure prévue, mais d’y arriver sain et sauf !

Commençons tout d’abord par les fausses bonnes idées. Même si ces idées peuvent être tentantes, vous devez éviter de :

  • vous fixer u...

Contenu abonné

Passe premium pour accéder à 100% des contenus de Feuvert