1. Quels feux pour quel usage ? - Moto / Cyclo

Visibles pour les autres conducteurs ou sur votre tableau de bord, les feux de votre véhicule constituent de précieux éléments pour votre sécurité et celle des autres usagers.

Les feux qui équipent les véhicules ont trois objectifs : voir, être vu et communiquer.

915af725-c323-4047-b62a-3dff99ff0554_w849h454

Voir vers l’avant (fig. 1)

1183c423-b71e-4680-9b8c-77aca5642ffa_w391h524
Figure 1


  • Le feu de route (aussi appelé « grand phare ») : il éclaire loin et peut être utilisé quand vous circulez seul, sur une route sans éclairage et en l’absence d’autres usagers. Seul le témoin de couleur bleue sur le tableau de bord permet de rappeler qu’il est très éblouissant. Sa portée est de minimum 100 m (= la longueur d’un terrain de football) (fig. 2).
eb9645b3-3efc-4111-bafe-855f81c2f0c5_w381h257
Figure 2

  • Le feu de croisement (aussi appelé « phare ordinaire ») : il éclaire la route sur une moins grande distance, ce qui permet donc de croiser les autres sans les éblouir. En circulation, c’est le feu le plus souvent utilisé. Sa portée est de 25 à 40 m (fig. 3).
5e8d120d-ea33-4d85-b3f1-32912275ab7d_w384h295
Figure 3

Être vu : en circulation, à l’avant

Le feu de croisement s’allume automatiquement au démarrage du moteur pour améliorer la visibilité des véhicules pendant la journée.

Être vu : en circulation, à l’arrière

  • Un feu rouge + éclairage de la plaque s’allume automatiquement avec les feux de position, de croisement, de route ou de brouillard.
  • Feu de brouillard arrière : ce feu n’est pas obligatoire sur les deux roues,...

Contenu abonné

Passe premium pour accéder à 100% des contenus de Feuvert