6. SYNTHÈSE - Voir, être vu et communiquer - Moto / Cyclo

1. Quel feu pour quel usage ?


26360889-384c-46bf-92f0-8d9484ac465e_w996h790


Voir vers l'avant

8e436798-0729-4daa-b753-510d9966fc2e_w997h262

Être vu en circulation

46380552-936b-49d5-a4d9-aabdb0222b08_w997h458

Être vu à l'arrêt ou en stationnement

debb4faf-ad2e-42ec-8908-577961391511_w1002h173

Au tableau de bord

Symboles universels :

0edcb85e-8863-46ca-a0a1-2151e7bd05e5_w782h53

Deux commandes stratégiques :

  • feu de brouillard arrière ;
  • feux de détresse

2. Communiquer avec les autres usagers

Le klaxon

  • Toujours aussi bref que possible.
  • Exclusivement de jour, pour éviter un accident.
  • De jour en dehors des agglomérations si nécessaire pour avertir le conducteur que vous allez dépasser.
  • De nuit, il s’utilise uniquement en cas de danger imminent. Sinon, il est à remplacer par des appels de phares.

L’appel de phares (= brève alternance du feu de route et de croisement)

L'appel de phares sert à :

  • alerter les autres usagers de nuit ;
  • signaler au conducteur en sens inverse qu’il vous éblouit ;
  • avertir le conducteur que vous allez dépasser, en dehors d’une agglomération ;
  • annoncer votre arrivée dans un virage, à un carref...

Contenu abonné

Passe premium pour accéder à 100% des contenus de Feuvert