Le blog des auteurs, c'est un journal des grandes et petites nouvelles du monde de la route. 

Ce sont des conseils, des explications, des billets d'humeur. 

10
juil.
2018

TEST DE PERCEPTION DES RISQUES : Le point pour les 3 Régions

Catégorie : Auto

Le test de perception des risques exige une mobilité constante du regard tant vers la route, que vers le compteur de vitesse (pour voir si la vitesse n‘est pas exagérément trop lente ou trop rapide), le rétro intérieur (un véhicule vous rattrape-t-il ?), extérieur (à droite : personne sur la piste cyclable…) ou de gauche (on vous dépasse ?).

Mais comment l'épreuve se passe-t-elle?

RÉGION WALLONNE

Le test de perception des risques est en  vigueur depuis le 1er juillet 2018.

Le test de perception des risques est une condition d'accès à l'examen pratique cat. B en Wallonie. Il s'agit d'une épreuve informatisée permettant de mesurer votre capacité à identifier des situations à risque, dans diverses conditions de circulation. 

Une séquence vidéo défile sur l'écran d'ordinateur. Imaginez-vous au volant de votre voiture. Un risque, c'est un événement externe qui vous oblige à entreprendre une action (adapter votre vitesse, changer de direction, klaxonner...)

Suite à 2 échecs consécutifs, il faudra suivre 3 h de cours d'auto-école avant de pouvoir représenter le test.

La manière dont se déroule le test dépend du centre d'examen dans lequel vous le présentez.

  • Les centres d'examens du Groupe Autosécurité:

Vous devez identifier 10 risques, répartis sur 5 films.
Il existe des films à 0, 1, 2, 3 risques. Vous avez droit à 10 clics.
Quand un risque survient, cliquez sur celui-ci

Un risque identifié correct correspond à + 1 point. Un clic incorrect est un clic perdu. Une fois les 10 clics consommés, le test s'arrête.

Vous devez obtenir minimum 6/10 pour réussir.

Un exemple : https://youtu.be/RzNiGcpf3eI

  • Les centres d'examens de A.I.B.V.:

Vous visualisez 5 films de 30 secondes.

Au terme de chaque film, vous avez 4 propositions de risques à cocher (ou ne pas cocher). La cotation est de : + 1 pour une bonne réponse ; 0 pour absence de bonne réponse ; -1 pour une mauvaise réponse.

Vous devez obtenir minimum 6/10 pour réussir.

Un exemple : https://youtu.be/02l8CPTFSDs ou https://youtu.be/zKh0zAbHeJQ

RÉGION de BRUXELLES-CAPITALE

Le test de perception des risques sera à partir du 1er novembre 2018 une condition d'accès à l'examen pratique cat.B en région Bruxelloise. 

Il s'agit d'une épreuve informatisée permettant de mesurer votre capacité à identifier des situations à risque, dans diverses conditions de circulation. Une séquence vidéo défile sur l'écran d'ordinateur. Imaginez-vous au volant de votre voiture. Un risque, c'est un événement externe qui vous oblige à entreprendre une action (adapter votre vitesse, changer de direction, klaxonner...)

Suite à 2 échecs consécutifs, il faudra suivre 3 h de cours d'auto-école avant de pouvoir représenter le test.

La manière dont se déroulera le test dépendra du centre d'examen dans lequel vous le présentez.

  • Les centres d'examens de A.C.T.:

Vous visualisez 5 films de 30 secondes.

Au terme de chaque film, vous avez 4 propositions de risques à cocher (ou ne pas cocher). La cotation est de : + 1 pour une bonne réponse ; 0 pour absence de bonne réponse ; -1 pour une mauvaise réponse.

Vous devez obtenir minimum 6/10 pour réussir.

Un exemple : https://youtu.be/02l8CPTFSDs ou https://youtu.be/zKh0zAbHeJQ

  • Les centres d'examens de S.A.:

Vous devez identifier 10 risques, répartis sur 5 films.
Il existe des films à 0, 1, 2, 3 risques. Vous avez droit à 10 clics.
Quand un risque survient, cliquez sur celui-ci

Un risque identifié correct correspond à + 1 point. Un clic incorrect est un clic perdu. Une fois les 10 clics consommés, le test s'arrête.

Vous devez obtenir minimum 6/10 pour réussir.

Un exemple : https://youtu.be/RzNiGcpf3eI

RÉGION FLAMANDE

En vigueur depuis le 1er juin2017.

Le test de perception des risques se compose de courts métrages, enregistrés dans la circulation quotidienne depuis la perspective du conducteur et présentant une vue en mouvement du compteur de vitesse, des indicateurs de direction, du rétroviseur interne et des rétroviseurs externes. La présence des différents rétroviseurs dans le champ de vision du candidat l'obligent à répartir son attention, à regarder où il faut et à évaluer les scénarios possibles concernant les autres usagers de la route devant, derrière et sur les côtés du véhicule. Ce test a pour but de vérifier si le candidat est capable de reconnaître correctement les différents dangers potentiels sur la route. Le temps de réaction et la connaissance du code de la route du candidat ne sont pas évalués.

A l'issue du court métrage, le candidat reçoit une question avec 4 possibilités de réponse où plusieurs (minimum 1 et maximum 3) réponses correctes sont possibles. Le candidat débute par 2 courts métrages-test et effectue ensuite le test réel, qui se compose de 5 courts métrages. Le candidat réussit à partir de 6/10. L'évaluation se déroule comme suit : pour chaque réponse correcte +1; pour chaque réponse erronée -1; pour chaque réponse correcte non cochée 0.

Le test de perception des risques et l'épreuve sur la voie publique sont deux parties de l'examen pratique. Ces deux parties de l'examen pratique doivent être effectuées dans le même centre d'examen.

Exemples : https://youtu.be/nprriw-Fuak ou https://youtu.be/9pAYeu409NI